Accueil Des naufragés de la vie

Notre but :

Aider toutes personnes dans la difficulté .

En apportant notre écoute , compétences pour les démarches administratives , les representer aupres des organismes , récolter des fonds, aides alimentaires,vestimentaires,organiser des maraudes , toutes actions visant à récolter des fonds aux bénefices des plus démunis et aux précaires , rechercher toutes solutions pour ces personnes.

La misère est devenue un véritable fléau. Le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté ne cesse de croître. Depuis presque deux décennies cette frange de la population est en constante augmentation. Les acteurs sociaux sont nombreux, toutes ces structures étatique ou pas sont submergés par le nombre de demandes. Dépassées face à l’ampleur de la tâche à accomplir, en parallèles de tous ces acteurs sociaux , de nombreux mouvements citoyens émergents . Notre association les naufragés de la vie en est exemple parmi d’autres déjà nombreux.

Il faut bien se rendre à l’évidence qu’aujourd’hui la pauvreté et les écarts se creusent face à une population précarisée et en grande détresse .
Combien d’enfants partent à l’école le ventre vide ? Combien sont-ils à aller se coucher avec dans l’estomac le seul repas du midi pris au réfectoire de la cantine scolaire ?
Ce fléau car oui s’en est un ,touche une population de plus en plus fragilisée , et personne n’est épargné .
Aucun d’entre nous n’est à l’abri de la maladie, d’un accident, d’un divorce ou d’une séparation, de la perte de son emploi, et c’est vite le début de la galère.

Face à cette triste réalité force est de constater, que la solution miracle n’existe pas .. simplement en aidant son prochain et en remettant les valeurs de partage, d’entraide et de solidarité au centre , même si nous avons parfaitement conscience que l’on ne va pas changer le monde, nous espérons au moins apporter un peu de soutien et de réconfort à ceux qui en ont besoin.
Il semblé évident que chacun d’entre nous peu par des gestes simple du quotidien rendre la journée moins sombre pour certains .
Personne n’est à l’abri , la maladie ne choisit pas , pauvre ou riche elle s’invite dans nos vies sans prévenir.
Quand cela arrive c’est malheureusement toute la vie de la famille qui bascule. Les conséquences vont impacter le foyer et ce qui paraissait presque impossible ou improbable prend de plus en plus de place dans la vie de tous les jours .
En plus de la maladie, viennent se greffer d’importantes difficultés financières . Au début, on arrive tant bien que mal à joindre les deux bouts, mais au fils des semaines et des mois la spirale infernale s’accélère . Combien sont confrontés à cette situation ? Combien osent en parler ? Combien demandent de l’aide ??
Bien souvent par fierté ou par orgueil les gens se refusent à demander. Pire nombreux sont ceux qui ignorent même les aides auxquelles ils peuvent prétendre. Une fois dans l’engrenage, il est très difficile de remonter la pente et de sortir la tête de l’eau .
La misère, certain donnent l’impression de vivre avec , comme si cela était devenu la norme . Nous ne pouvons nous y résoudre , et imaginer que l’on puisse finir par s’y habituer nous est insupportable. Nous ne nous résignerons pas à accepter l’inacceptable.

Nous nous battrons avec les moyens du bord, afin de venir en aide à ceux qui en ont besoin , et qui nous en feront la demande.
Nous nous battrons pour faire en sorte de faire évoluer les mentalités individualistes du chacun chez soit , chacun pour soit .
Parce que demain est entre nos mains et que pour nos enfants nous nous devons de lutter contre les inégalités et les injustices quelles qu’elles soient .
Chaque individu a le droit à la dignité . Nul ne devrait être obligé d’être réduit à la mendicité pour se nourrit et espérer survivre…

La précarité serait-elle devenue une banalité ?